« l'Église catholique vit, depuis un certain temps, une crise profonde. Historiquement au Québec, jusqu'à la fin des années cinquante, tout ou presque (de l'école aux hôpitaux) était dans les mains de l'Église... Tout s'est écroulé à partir des années soixante. Plusieurs facteurs ont joué dans cette métamorphose : l'influence marxiste et l'affirmation de l'étatisme, mais aussi l'impact du Concile Vatican II sur l'Église locale...»

- Cardinal Ouellet

mercredi 29 avril 2015

La cathédrale de Rimouski fermera ses portes au culte

Source

(Rimouski) La cathédrale de Rimouski ne sera plus un lieu de culte. Plutôt que de la faire démolir, la fabrique préférerait la donner et qu'elle change de vocation. Si tel est le cas, il faudra trouver 5 millions $ pour la rénover.

Le comité Cathédrale 1862, mis sur pied pour la sauvegarde du bâtiment patrimonial situé au cœur de Rimouski, invite cinq partenaires dont la participation sera essentielle à la faisabilité du projet : l'archevêché, la fabrique Saint-Germain, la Ville, les gens d'affaires et les citoyens de Rimouski. «S'il manque un partenaire, ça ne pourra pas fonctionner», insiste le président du comité de sauvegarde, Louis Khalil.

Si le projet de partenariat devait échouer, la fabrique n'aura d'autre choix que de la faire démolir. «Ce ne serait pas souhaitable, souligne la responsable des communications de Cathédrale 1862, Chantal Pilon. La cathédrale est le bâtiment emblématique de Rimouski.»

La fabrique Saint-Germain, qui en est propriétaire, n'a pas les moyens de la faire rénover, ni même de l'entretenir puisqu'elle accumule, depuis six ans, un déficit qui atteint aujourd'hui plus de 700 000 $. Pour sauver l'édifice, elle accepte qu'il change de vocation et qu'il soit transféré à un organisme à but non lucratif qui poursuit un objectif communautaire.
En 1965, le nombre total des prêtres du diocèse - comptant les religieux - s'élevait à 365 pour 119 paroisses. Avec une population catholique de 183 018 âmes, chaque prêtre avait charge de 501 fidèles. Pour les sœurs, elles étaient au nombre de 1472.

De nos jours, le diocèse de Rimouski compte 32 prêtres actifs pour 104 paroisses (moyenne d'âge de 62 ans), 14 diacres et 16 agents de pastorale. Les prêtres non-retraités sont au nombre d'un pour 4594 fidèles. Les vocations féminines se chiffrent à 564.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire