« l'Église catholique vit, depuis un certain temps, une crise profonde. Historiquement au Québec, jusqu'à la fin des années cinquante, tout ou presque (de l'école aux hôpitaux) était dans les mains de l'Église... Tout s'est écroulé à partir des années soixante. Plusieurs facteurs ont joué dans cette métamorphose : l'influence marxiste et l'affirmation de l'étatisme, mais aussi l'impact du Concile Vatican II sur l'Église locale...»

- Cardinal Ouellet

lundi 10 novembre 2014

Incidents: pré-2007



Montréal, 7 mars 2000 - Un événement de vandalisme eut lieu lorsqu'un groupe du collectif autonome féministe brûla des croix devant la basilique-cathédrale Marie-reine-du-monde, lança des objets et placarda des affiches à l'intérieur de l'édifice. Aucune accusation ne fut portée contre les membres du groupe.






Shawinigan, le 25 août 2000 – La Commission scolaire de l'Énergie informe toutes les personnes concernées que le conseil des commissaires a procédé à la modification des actes d’établissement de l'École Christ-Roi de Shawinigan  afin de changer le nom de l'école pour École de la Jeune-Relève.



Liste des 48 églises paroissiales vendues dans les diocèses catholiques du Québec entre 1965 et 2002.






Montréal, 2002 - Marvin Rotrand, un leader d'Union Montréal, était alors parti en croisade pour le retrait du crucifix à l'hotel de ville de Montréal disant avoir été sollicité par des citoyens « mal à l'aise » avec la présence du crucifix. Ironiquement Marvin Rotrand est un militant pour la cause juive.


Huntington, 13 avril 2005 - Une fois de plus, le cimetière catholique de Huntingdon a été vandalisé ces derniers jours. Cinq pierres tombales ont été endommagées. Les monuments brisés n'étaient pas regroupés dans un même secteur mais plutôt répartis ici et là sur le site.






Saint-Moise, Juin 2005 - Des vandales renversent des pierres tombales du cimetière paroissial.








Saguenay, 2005 - Le Mouvement laïque québécois et Alain Simoneau ont fait parvenir lundi une mise en demeure à la Ville de Saguenay et au maire Jean Tremblay. Ils leur demandent d'obtempérer au jugement du Tribunal des droits de la personne, rendu le 9 février, qui interdit la récitation de la prière avant les séances du conseil municipal et qui demande le retrait des symboles religieux de l'hôtel de ville.


Saint-Bruno, octobre 2006 - Après les actes de vandalisme perpétrés début juillet au cimetière de la paroisse de Saint-Bruno, où la pierre tombale de l'ex-maire Dulude a été endommagée, voilà que c'est au tour du cimetière de la communauté des frères de Saint-Gabriel de goûter à la même médecine. Mais cette fois, les auteurs - car tout porte à croire qu'ils étaient plusieurs - n'y sont pas allés de main morte, sans mauvais jeu de mots... Le cimetière est enclavé dans le parc national du Mont-Saint-Bruno et, à l'abri des regards, les vandales s'en sont donné à cœur joie, même si les lieux sont ceinturés d'une haute clôture grillagée et interdits d'accès au grand public. Près de 110 monuments ont été jetés au sol. La majorité, heureusement, ne s'est pas brisée lors de l'impact. Ce qui ne fut pas le cas de certaines pierres. Des plaques de bronze apposées sur la pierre au fond du mausolée ont été arrachées ou encore cassées. Même le Christ, du haut de sa croix, en a pris pour son rhume. Il est retenu par une seule main sur sa charpente...

Massueville, 31 octobre 2006- Un bâtiment historique de Massueville disparaît en fumée. Un incendie d'une rare violence a complètement rasé l'ancien couvent de Massueville, vendredi dernier, transformant en cendres une imposante pièce du patrimoine historique de cette municipalité. Abandonné depuis quelques années, mais fréquenté par des squatters, nous ont confirmé les autorités municipales et policières, ce bâtiment a été rayé du paysage en 12 heures.

Gouvernement, décembre 2006- Patrimoine Canada qui célèbre le solstice d'hiver plutôt que Noël. Cette histoire a été révélée à la presse par des fonctionnaires étonnés ou mécontents, c'est selon.

Québec, 15 décembre 2006 - Fin de la session parlementaire à Québec - Jean Charest et André Boisclair évitent le mot «Noël».





Laval, 2006- Le Mouvement laïque québécois obtient l'abolition de la prière au conseil municipale de la ville de Laval.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire