« l'Église catholique vit, depuis un certain temps, une crise profonde. Historiquement au Québec, jusqu'à la fin des années cinquante, tout ou presque (de l'école aux hôpitaux) était dans les mains de l'Église... Tout s'est écroulé à partir des années soixante. Plusieurs facteurs ont joué dans cette métamorphose : l'influence marxiste et l'affirmation de l'étatisme, mais aussi l'impact du Concile Vatican II sur l'Église locale...»

- Cardinal Ouellet

lundi 17 novembre 2014

Chute du taux de baptêmes

Source

Si, au Québec, le taux de baptêmes n’a pas connu la même chute que la pratique religieuse après la Révolution tranquille, c’est en l’an 2000 qu’il a amorcé une baisse marquée. Depuis 2012, la proportion de baptêmes est même tombée en bas de 50 %.

« Jusqu’en 2000, les Québécois baptisaient à hauteur de 75 %. C’était énorme. C’est après que la chute est intervenue. En 2009, le chiffre est tombé à 55 %, une baisse très forte », souligne É.-Martin Meunier, professeur au département de sociologie et d’anthropologie de l’Université d’Ottawa.

Cette chute s’explique par le fait que les parents sont maintenant nés après la Révolution tranquille et que les grands-parents de ces bébés que l’on ne baptise plus se sont affranchis de l’Église catholique. « On voit que la nouvelle génération qui a commencé à avoir des enfants s’inscrit moins dans la religion et l’obligation au baptême. La pression des grands-parents semble diminuer, eux-mêmes ne sont plus attachés à l’Église », explique le professeur Meunier.

(...)

Si les parents font moins baptiser leurs enfants, de nouveaux rites sont apparus pour combler le vide puisque le baptême civil n’existe pas, contrairement au mariage civil (...)

 Mais il y a souvent une industrie qui s’en empare.

En effet, tout leur est permis ou presque, et les offres sur la manière de préparer les fêtes, les suggestions de cadeaux et de décoration fusent de toutes parts. Outre cet aspect commercial, les parents tiennent à personnaliser la célébration. On mélange plusieurs rituels religieux, on organise une cérémonie de bienvenue personnalisée, etc.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire