« l'Église catholique vit, depuis un certain temps, une crise profonde. Historiquement au Québec, jusqu'à la fin des années cinquante, tout ou presque (de l'école aux hôpitaux) était dans les mains de l'Église... Tout s'est écroulé à partir des années soixante. Plusieurs facteurs ont joué dans cette métamorphose : l'influence marxiste et l'affirmation de l'étatisme, mais aussi l'impact du Concile Vatican II sur l'Église locale...»

- Cardinal Ouellet

lundi 10 novembre 2014

Incidents: 2008

Lachute, 2008 - Démolition de l'église Saint-Julien.Vidéo disponible ici.



Val-des-Monts, mars 2008 - Un incendie détruit complètement l'église St-Louis-de-France.





Nicolet, 20 mai 2008 - Le cimetière de Nicolet a été le théâtre des pires profanations de son histoire samedi alors qu'une bonne quarantaine de pierres tombales ont été forcées et qu'.une trentaine de croix marquant l'emplacement de la dépouilles de frères enterrés ont été arrachées.






Québec, 03 septembre 2008 - Deux adolescents vêtus à la mode gothique ont renversé et cassé une cinquantaine de pierres tombales du majestueux cimetière Mont-Marie de Lévis. Les ados, qui résident dans la région de Québec, ont été libérés sur promesse de comparaître dans les prochaines semaines, sous une accusation de méfait. Leur folle virée a causé des dégâts évalués entre 5000 $ et 10 000 $, selon la police.


Québec, 12 septembre 2008- L'un des cinq trésors religieux dérobés à la Maison Hamel-Bruneau du chemin Saint-Louis en août dernier a été découvert dans un parc et ramené par un bon Samaritain au presbytère de l'église Saint-Yves.Le ou les cambrioleurs sont toujours recherchés, mais, au moins, ils ont laissé derrière eux une partie de leur butin. C'est une oeuvre importante du peintre de renom Théophile Hamel (portraitiste officiel du gouvernement), qui a peint au XIXe siècle un évêque de Québec Mgr Turgeon. Les malfaiteurs ont cependant laissé un souvenir de leur larcin. Ils ont quelque peu modifié l'apparence de l'évêque en dessinant au feutre sur la toile des petites cornes de... démon et une barbichette. Les quatre autres objets volés le soir du 21 août sont un calice de 1830 en or et en argent, un ciboire du XVIIe siècle, un claquoir à images et la pièce maîtresse, un reliquaire de la tunique de la Vierge.


Octobre 2008 - Le cours Éthique et culture religieuse propose aux enfants de déssiner le drapeau Québécois...sans croix!




Sherbrooke, 14 novembre 2008- C'est maintenant chose faite: le Cégep de Sherbrooke a obtenu un financement de 310 000 $ du ministère de l'Éducation pour l'acquisition de l'église Très-Saint-Sacrement.




Décembre 2008-  Peu après le débat sur les accommodements raisonnables, le fameux conifère illuminé s’était retrouvé au centre d’une controverse lorsque son nom avait changé de « sapin de Noël » à « grand sapin des Fêtes » pour reprendre l’appellation initiale de « sapin de Noël » sous les ordres de Jean Charest, alors Premier ministre. En 2001, la Ville de Montréal avait rebaptisé le sapin de Noël de la place Vauquelin adjacente à l’hôtel de ville de Montréal, « arbre de vie ». Puis, en 2002, le maire Gérald Tremblay a décidé d’abandonner l’expression mais de ne pas installer de sapin à l’hôtel de ville.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire